LE SENTIER MERVEILLEUX RD

Jeudi 6 juin 2024

Animatrice : Marie-Hélène

8 km et 220 m de dénivelé.

11 participants

Départ des parking des Trois Chênes, dans le massif de la Sainte Baume.

   

     

Nous partons par un joli chemin bien ombragé par de grands arbres. La piste monte tranquillement sous la barre de la Sainte Baume. Nous faisons plusieurs poses pour boire car il fait chaud et surtout, ça monte sans interruption.

   

Nous arrivons à la moitié du parcours, Ce virage que tous attendent, pour un pique-nique réparateur. Jean-Paul en profite pour sortir sa boite d'aquarelle.

   

Le retour est en descente et on prend le temps d'observer les nombreuses fleurs.

       

La Sainte Victoire se profile à travers les arbres pendant un court moment. Le groupe mal cadré par mes soins en deux photos.

Photos de Maryse et moi-même.

Quelques fleurs croisées en chemin et le joli papillon azuré. Je l'ai défini "du serpolet" mais sans certitude.

   

   

   

LA SAINTE BAUME

MARDI 4 JUIN 2024

13 km, dénivelé : 550 m. Animateur : DENIS

  

Lieu classique et mythique pour nous provençaux, revisité ou  découvert avec Denis entraînant 14 participants, au départ de l'hôtellerie de la Sainte Baume, en passant par la grotte de Marie Madeleine, la chapelle St Pilon et la grotte Betton.

Météo contrastée, le haut du massif étant demeuré sous la couverture nuageuse pendant la journée, et les plaines à nos pieds sous la lumière solaire.

  


Après avoir franchi les marches qui jalonnent l'itinéraire, nous arrivons sur le parvis de la grotte de Maire Madeleine, à la fin de l'office, où résonne le choeur chantant  l'Ave Maria. Dans ce sanctuaire silencieux, le panorama drapé d'une faible lueur s'étend en bordure du muret qui cerne le parvis, tandisqu'après un moment de recueillement, nous pénétrons dans la grotte dès la fin des cantiques.

  

Cette pause spirituelle traditionnelle achevée, nous reprenons le sentier en redescendant tout d'abord pour emprunter sur notre droite l'accès du sentier via la chapelle du St Pilon que nous atteignons sous la grisaille. Là nous posons nos sacs pour pique niquer, tout en embrassant du regard le paysage en profondeur des falaises. A l'horizon, le plateau du Camp et le circuit du Castellet.

  

L'après midi nous longeons les crêtes, sur des roches déchiquetées et enchevêtrées , où la végétation se fait rare laissant la magie des fleurs parsemer les roches et le sentier de leurs couleurs printanières. Un régal sous cette grisaille. Au pas de la Cabre, nous ne manquons pas de profiter de cette "hauteur de vue" dominante, sous le voile gris et blanchâtre de la ouate céleste.  

  

Nous progressons en descente sur une pente raide qui nous ramène au milieu des arbres vers la grotte Betton, avant de rejoindre la piste qui regagne l'hôtellerie de la Sainte Baume, sous le soleil maintenant.

  

Merci DENIS pour cette marche sur notre massif familier et prestigieux qui ne cesse de nous surprendre par sa beauté et son histoire.

Photos de Pierre, texte de Danielle

VALLON DU DÉGOUTTANT- RD

jeudi 30 mai 2024

Autour du vallon du Dégouttant à la Cadière d'Azur

Rando  de 8km environ et 250m de dénivelé.

Animatrice : Maryse

9 participants

Le nom du ruisseau "Le Dégouttant" vient du verbe dégoutter (goutte à goutte) Malheureusement, sur la carte il est nommé Le Dégoutant. En Provence, certains noms sont estropiés par des géographes non avertis des subtilités de la langue provençale. En Provençal : Dégouttaou.

Nous partons vers le chemin de Malpasset et la Muscatière qui est goudronné; On aperçois, sur la gauche, les gorges du ruisseau assez profondes à travers la végétation qui a poussé au fond du vallon et à droite, les vignes. Nous quittons le bitume et biffurquons sur la gauche en empruntant le DFCI La Brulade.

   

      

     

C'est une belle piste qui monte, fortement par endroit, et caillouteuse. Nous avons de beaux points de vue sur le littoral et l'arrière pays. Plusieurs  fours à cade jalonnent la piste dont certains bien restaurés. Le gué est bien sec, tout juste un léger creux au milieu des genêts.

   

Nous cherchons un coin à l'ombre pour le pique-nique. Les quelques arbres dans un virage feront l'affaire.

    

Nous quittons le DFCI pour le GR 51 tout en descente. Nous passons devant la bergerie mais ni les chèvres, ni les patous, ni le berger ne sont là! Nous les avions vu lors de la reconnaissance du parcours et avions apprécié le travail du chien de berger.

      

Nous finissons notre rando en rejoignant la route puis les voitures.

Photos de Danielle, Maryse, et moi-même.

 

LA GLACIERE DE BERTAGNE

MARDI 28 MAI 2024

12 km, dénivelé : 500 m. Animateur : GERARD

Le parcourrs proposé a réuni 11 participants dont une invitée, qui se sont lancés sur les flancs du massif de la Ste Baume à la découverte de la Glacière de Bertagne.

Le départ de la randonnée se situe au parking du vzllon de St Pons.

  

Bravo à Gérard, animateur du jour pour ce parcours  découverte.

Photos de Gérard, aquarelle de Jean Paul

Haut de page